Derniers sujets
» ► Demande de partenariat
Dim 12 Aoû 2018 - 16:38 par Invité

» ► Le Blabla du Rôliste
Jeu 2 Aoû 2018 - 10:43 par Anastasia Wayle

» Pokémon d'Antan
Sam 30 Juin 2018 - 10:10 par Invité

» Topsites et Référenceurs
Lun 18 Juin 2018 - 12:02 par Nao Onishi

» ► Validation des sprites personnalisés
Dim 3 Juin 2018 - 15:03 par Nao Onishi

» [PV + Hayate Shota] Entrainement
Sam 2 Juin 2018 - 22:40 par Hayate Shota

» (Libre) Dans les ténèbres
Mer 30 Mai 2018 - 11:35 par Sissi Rusty

» ► Brigade des Défis
Mer 30 Mai 2018 - 10:03 par Sissi Rusty

» [Libre] De roches et de pierres
Mer 30 Mai 2018 - 9:00 par Nao Onishi

» (Libre) Une route simple et calme
Mar 29 Mai 2018 - 12:06 par Sissi Rusty

» (Libre) Une ville en bord de mer
Mar 29 Mai 2018 - 10:30 par Sissi Rusty

» (Libre) Le vent se lève
Mar 29 Mai 2018 - 9:25 par Sissi Rusty

» [Libre] Escale à Argenta
Lun 28 Mai 2018 - 18:08 par Nao Onishi

» [Libre] Changement d'air
Lun 28 Mai 2018 - 18:07 par Nao Onishi

» (Libre) La ville aquatique
Lun 28 Mai 2018 - 14:32 par Sissi Rusty


Partagez|

[PV + Lance Storm] Contre-coup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 22
Messages : 318
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 600 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Dim 25 Fév 2018 - 17:05



Contre-coup
Oh ! Ca a l’air d’être une grande ville Celadopole ! Enfin, pas comme Jadielle ou Azuria par exemple. Elle est bien plus fréquentée déjà et je ne peux m'empêcher de m’extasier sur le paysage. Malgré l’hiver, ses températures basses et la chute de neige, il y a de nombreuses fleurs qui décorent la ville. Je me demande d’ailleurs comment elles tiennent avec ce temps-là .. Mais ells sont magnifiques ! Et il y en a partout ! A de nombreuses reprises je me précipite vers certaines d’entre elles afin d’en caresser du bout des doigts les pétales.

Néanmoins, la fatigue - sûrement dû au contre coup de l’évènement de cet apres-midi- me gagne rapidement. J’ai hâte de trouver enfin le Centre Pokémon et de m’y poser .. En espérant qu’il leur reste une chambre de libre ce qui, dans une ville aussi grande que celle-ci, risque d’être une entreprise ardue. Je me suis accommodée à la douleur en tout cas, elle semble moins présente même si j’ai l’impression qu’elle me lance encore parfois. Mais, j’ai raison, ca ne sert à rien de consulter quelqu’un pour ça, je n’ai rien de casser, ce n’était pas comme Lance la dernière fois où il avait été à deux doigts de se briser la main complète si je ne l’avais pas stopper à temps.

- Vivement qu’on trouve le Centre, dis-je d’une voix lasse, j’ai l’impression que je vais m’écrouler d’un instant à l’autre. Même mes pieds, je ne les sens plus !

▬ Nous y sommes presque.

Je hoche doucement la tête à sa réponse. Je ne sais pas à quoi il pense, mais je le repère de temps en temps me jeter des regards en biais. Comme s’il .. me surveillait, craignant que je m’écroule d’un instant à l’autre peut-être. Et bah pas de chance Lance, je suis bien plus forte que tu ne le crois !  

Je m’écroulerai uniquement quand seul un matelas moelleux pourrait me réceptionner.

Ca me semble être une excellente idée, très alléchante et motivante au point j’en accélère le pas sans vraiment m’en rendre compte tout en suivant les indications que je lis. Au bout de loooongues minutes de marches interminables, le toit rouge caractéristique des Centre Pokémon apparaît devant nous.

-  ENFIN ! J’espère qu’il leur reste des chambres, par pitié. Sinon je dors sur le comptoir et impossible de m’en déloger jusqu’à demain matin ! m’exclamais-je en passant les portes du hall.

Il y a tout de même du monde. Je grimace en prenant conscience que cela veut dire devoir faire face à une looongue attente, debout. Au moins, il fait bon ici, c’est déjà ça. Je file me placer dans la file d’attente, suivit par Lance et je rappelle ensuite chacun de mes Pokémon avant de retirer l’épaisse cape noire de mes épaules et de la tendre à son propriétaire avec un sourire.

- Tiens, je te la rend, il fait bien trop chaud pour la porter ici !

Sans dire un mot, Lance l’a récupère et la laisse pendre à son bras tandis que la file se rétrécit doucement mais certainement. Au bout d’une quinzaine de minutes, c’est enfin à nous.

- Bonjour infirmière Joelle, c’est possible de faire soigner mes Pokémon s’il vous plait ? On s’est entraînés sur la route précédente et que je crois qu’ils ont vraiment besoin de repos, surtout Luxio ! Elle s’est fait prendre en grippe par un Roucoups qui ne voulait absolument pas en démordre alors qu’elle ne lui avait strictement rien fait ! Je l’ai maudit ce fichu piaf, je l’ai maudit ! dis-je avec une petite hargne en posant mes orbes et mon pokedex sur le comptoir avant de sortir mon porte-feuille. Oh et on a besoin de deux chambres aussi ! Il vous en reste pas vrai ?

MODERATION
Soins - Infirmière Joelle
Demande de DEUX Chambres (pleaaaase)




avatar
Infirmière Joëlle
Infos de base Féminin Messages : 204
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 0 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Lun 26 Fév 2018 - 17:37



L'infirmière Joëlle avait pour métier de soigner les Pokémon, quels qu'ils soient, par le biais de la machine de soins ou par le biais d'opérations dans la salle à l'arrière. Néanmoins, ce n'était pas à elle de choisir si un Pokémon devait se faire soigner par une méthode ou une autre, c'était au Dresseur du Pokémon ! Chaque Pokémon a, tout comme chaque humain, un caractère bien à lui et c'est pourquoi le Dresseur est censé être le plus apte à choisir pour son Pokémon plutôt que l'infirmière.

Il y a à présent une bonne heure ou deux, Joëlle fut justement confrontée à un jeune Gobou, un Pokémon de type Eau originaire d'Hoenn. Il fut, selon son Dresseur, confronté à un puissant Insécateur et les marques étaient bien présentes. Et selon son Dresseur une fois encore, le Gobou n'apprécierait pas être enfermé dans les Pokéball et c'est pourquoi il dû être opéré d'urgence dans la salle d'opération. Malheureusement pour le jeune Gobou, son coeur lâcha durant la tentative de soins.

Il y avait donc des jours où tout allait bien pour la belle infirmière et d'autres où ça allait moins bien. Aujourd'hui pouvait être rangé dans cette seconde catégorie car pour l'infirmière, son boulot était de soigner. Mais peu importe. Elle arborait toujours son si beau sourire pour les autres et restait là pour ceux qui en avaient aussi besoin.

Lorsqu'une personne arriva avec des Pokéball, Joëlle s'empressa de prendre son Pokédex pour vérifier si elle devait payer ou non avant de soigner ses Pokémon.


- Ça vous fera 200 tout rond !, dit-elle en vérifiant ensuite les chambres de libres. Nous avons la 6 et la 9 au rez-de-chaussez. Ça vous va ?

L'infirmière plaça ensuite les orbes dans la machine de soins et attendit quelques minutes. Le temps écoulé, elle les rendit à la cliente :

- Autre chose ?

Spoiler:
 
avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 22
Messages : 318
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 600 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Mar 27 Fév 2018 - 21:34



Contre-coup
Comme à son habitude, l'infirmière Joelle fit un travail remarquable et les soins durèrent peu de temps. En quelques courtes minutes, c'était plié ! Sans attendre, je reprend vite mes six Pokeballs, très heureuse que mes Pokémon soient de nouveau sur pieds, puis les deux clés. Une bonne nuit de repos me ferait le plus grand bien après une telle journée, je suis totalement épuisée … Pire encore que lorsque j’ai traversé la grotte qui mène à Lavanville !

Je m’apprête à prendre la direction des chambres mais je m’arrête net et je me tourne vers Lance. C’est vrai que je ne suis peut-être pas la seule à vouloir user des services de l’infirmière Joëlle.

- Tu n’as pas besoin de faire soigner les tiens au fait ? dis-je tout en tendant l’une des deux clés à Lance. Tiens, on doit être dans le même couloir, je crois.

▬ Ne t’en fais pas pour mes Pokémon, dit-il en récupérant sa clef, avant de prendre la direction dudit couloir.

Je fronce légèrement les sourcils. Plus agréable que lui, il fallait trouver. Aussi aimable qu’un Ursaring après le réveil. Mais bon, je suis habituée. Je hausse les épaules et je finis par le suivre. On quitte le comptoir du hall avant de se rendre dans un long couloir, pas très large où on peut voir plusieurs portes. Je jette un coup d’oeil à la clé que j’ai en main, elle porte le numero “6”. Ca doit être une des chambres du fond. Je continue donc à marcher silencieusement, regardant défilées les chambres avec leur chiffre .. trois, quatre … cinq..

- Ah, la mienne est là ! Tu as laquelle toi ? fis-je en m’arretant devant la porte.

▬ La numéro neuf, répondit-il en jetant un bref coup d’œil à sa clef.

Il passe ensuite devant moi, continuant à avancer dans le couloir pour s’arrêter devant une porte qui se trouve un peu plus loin. Je le vois enfoncer la clef dans la serrure, ouvrir la porte puis, il se tourne vers moi tandis que je suis restée planté là, pour je ne sais quelle raison.

▬ Bon, eh bien à demain.

- Euh ouais .. salut !

J’enfonce à mon tour la clef dans la serrure, mais je ne l’ouvre pas de suite. Je préfère être certaine avant … Je balaye alors le couloir de mes yeux et écoute attentivement le moindre bruit durant plusieurs secondes. Ca a l’air bon.





avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 24
Messages : 615
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 12 000
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Dim 4 Mar 2018 - 14:30



❝ Sleepless Night




Le son d’un puissant jet d’eau retentit dans la petite chambre constituée d’un lit unique et de sa table de chevet, d’une simple armoire, d’une fenêtre donnant sur la ville ainsi que d’une porte menant à une sobre salle de bain. Il s’écoula une bonne vingtaine de minutes avant que la personne qui se trouvait dans celle-ci finisse par en émerger, le regard vide. Vêtu d’une simple serviette enroulée autour de sa taille, l’homme aux cheveux d’argent se contempla dans la glace, palpant son visage d’une main légèrement tremblante. Il avait l’air pitoyable. Il serra avec force les bords du lavabo, puis se résigna à se rhabiller pour passer la nuit dans une tenue plus adaptée.

Il retourna dans la pièce principale et s’effondra sur son lit, sur lequel reposaient ses orbes contenant ses Pokémon. Il fixa alors le plafond en silence, clignant des yeux à plusieurs reprises, incapable de trouver le sommeil. Pourtant, il avait déjà laissé derrière lui l’incident qui s’était déroulé plus tôt dans la journée, ou du moins, avait fait le nécessaire pour le refouler suffisamment et ne pas avoir à se le remémorer en permanence. Question d’habitude. Peut-être le problème se trouvait-il justement là : il n’arrivait même plus à penser. Le néant avait pris place dans son esprit. Un gouffre à la fois si reposant, mais terrifiant.

Lentement, il ferma les yeux et essaya de se laisser emporter par sa fatigue, à la fois physique et mentale, qui ne cessait de l’élancer et lui criait de se reposer. Les muscles de ses bras et de ses jambes étaient totalement engourdis par l’énorme stress qu’il leur avait fait subir. Désormais, son état était tel que même s’il le désirait, il n’était pas certain de parvenir à bouger…

Deux coups secs retentirent soudainement dans la chambre. Le Dresseur ouvrit un œil, puis deux, retrouvant la désagréable vision du plafond blanc et terne qui le narguait au-dessus de sa tête. Rapidement, de nouveaux coups se firent entendre, suivis par d’autres, moins sonores, qui semblaient presque provenir du sol.

L’homme aux cheveux d’argent cilla à plusieurs reprises, avant de balancer faiblement ses jambes courbaturées hors du lit. Il se redressa péniblement et se dirigea vers la porte qu’il entrouvrit. Bonnie se tenait là, dans l’entrebâillement, accompagnée de son Osselait qui paraissait bien plus joyeuse que tout à l’heure. La jeune femme avait l’air gênée, ce qui ne l’empêcha pas pour autant de prendre la parole.

▬ Tu ne dormais pas, hein ? Je viens juste pour savoir si tu avais un… pull à me prêter. C’est pour dormir, c’est pas qu’il fait froid mais j’ai l’impression d’être en hiver, même dans ma chambre !

Lance dévisagea Bonnie un long moment, sans prononcer le moindre mot. Son expression était totalement indéchiffrable. Finalement, il fit volte-face et se dirigea vers la salle de bain, s’empara de son sac qu’il ouvrit d’un geste et en fouilla le contenu un bref instant avant d’en extirper un épais haut noir à manches longues. Il retourna auprès de l’Exploratrice et déposa le vêtement dans ses mains.

▬ Tiens.


▬ Merci bien ! Bonne nuit ! fit-elle avec un sourire léger avant de faire demi-tour. Allez, viens Zoé, on va aller se coucher !

Lance n’eut pas le temps de répondre. Il n’en aurait de toute manière pas eu la force. Il attendit toutefois d’entendre le claquement de la porte à l’autre bout du couloir avant de refermer la sienne. Étrangement, celui-ci mit un certain temps à lui parvenir, alors que quelques secondes seulement séparaient les deux chambres.

Le silence était revenu dans la pièce. D’un air las, le jeune homme retourna s’allonger, éteignit la lumière et fit de son mieux pour essayer de retrouver un sommeil qui ne semblait pas décidé à venir.

Mais c’était sans compter l’acharnement du destin contre lui. Une vingtaine de minutes plus tard, des coups furent une fois de plus frappés à la porte, le tirant de sa léthargie. Cependant, cette fois-ci, ses yeux étaient grands ouverts. Il n’eut donc d’autre choix que de se relever, rallumer la lumière et ouvrir grand la porte.

Sans surprise, il s’agissait une fois encore de Bonnie. Elle était désormais accompagnée d’un Carapuce émerveillé qui ne pouvait s’empêcher de regarder tout autour de lui

▬ Eh… oui, encore moi, dit-elle timidement d’un petit sourire contrit. En fait, il fait vraiment froid dans ma chambre, même avec deux pulls sur moi, poursuivit-elle en montrant ses poignets couverts par les manches de deux pulls superposés. Donc heu… t’aurais pas une couette, une que tu aurais en trop à me dépanner ? Je te jure qu’il fait aussi froid dans ma chambre que dans la région de Frimapic !

Le même manège que précédemment se produisit. Lance fixa la jeune femme durant quelques secondes, puis retourna dans la chambre pour aller chercher ce dont elle avait besoin. Il revint presque aussitôt avec une épaisse couverture sous le bras.

▬ Tiens, prends la mienne. Je ne m’en sers pas.


▬ T’es sûre ? Il fait froid ici pourtant ! T’en as pas d’autres pour toi ? Au cas où… et tu sais, quand je disais Frimapic, je plaisantais pas ! Tu y es déjà allé ? C’est super beau mais bon sang, qu’est-ce qu’il caille !


▬ Ça ira, coupa Lance pour stopper l’élan de Bonnie.

Elle afficha une mine déçue, semblant comprendre qu’elle dérangeait.

▬ D’accord, bonne nuit du coup.


Elle fit signe à son Carapuce de la suivre et repartit. Comme tout à l’heure, le Dresseur attendit qu’elle ferme la porte de sa chambre avant de faire de même. Et comme précédemment, le signal sonore ne lui parvint que bien plus tard que prévu.

Lance secoua vivement la tête avant de regagner son lit désormais dénudé. Il se contenta cependant de s’y asseoir et contempla le bout de ses orteils en silence. Après quelques minutes, il se releva sans raison apparente, puis se mit à faire les cent pas autour de la pièce, bien trop agité pour fermer l’œil. De temps à autre, il s’arrêtait et jetait un regard en direction de la porte, paraissait hésiter un moment, puis se ravisait avant de recommencer le même schéma en boucle.

Et puis, une dizaine de minutes plus tard, l’inévitable se produisit. Quelqu’un… non, Bonnie toqua à sa chambre, attendant patiemment qu’il vienne lui ouvrir. Le jeune homme sursauta légèrement. Son estomac se resserra tout d’abord, puis se relâcha de soulagement. Il s’empressa d’ouvrir la porte à la jeune femme, maintenant accompagnée de son Grotichon. Elle lui adressa un petit signe de la main, un tantinet gênée, un tantinet malicieuse.

▬ Oui, encore moi. Sérieusement, je crois qu’il y a un probleme avec ma chambre. Impossible de me réchauffer, je tremble comme une feuille tellement il fait froid ! Il n’y aurait pas un problème avec votre… heu… comment vous appelez ça, déjà ? Votre chau… bref ! J’y connais rien en plus, donc j’ose pas toucher à quoique ce soit au risque de déclencher une tempête glaciaire dans ma chambre.

Comme à son habitude, Lance ne répondit d’abord pas, trop occupé à passer son interlocutrice aux rayons X. Il finit toutefois par pousser un profond soupir.

▬ Très bien, je vais aller voir.

▬ Génial ! Et peut-être qu’après, j’arriverai enfin à te laisser dormir !

Il ne put s’empêcher de souffler du nez avant de passer devant la jeune femme. Il rejoignit sa chambre en quelques enjambées, suivi de près par Bonnie. Il regarda brièvement autour de lui et fronça les sourcils.

▬ Je ne sens aucune différence avec ma chambre.

▬ Quoi ? T’es sûr ? J’ai hyper froid moi ! Et pourtant, je suis pas sensible, je suis résistante ! Mais là… même un Grelaçon se les gèlerait !

Vraiment ? Pourtant, le chauffage alimentait directement le sol de l’étage et devait sans doute distribuer chacune des salles de façon parfaitement homogène. Lance s’accroupit et tâta la moquette en différents endroits afin de déceler une quelconque anomalie. Sans succès.

▬ Hmpf. Si tu insistes vraiment, on peut échanger nos chambres.

▬ Heu, je n’ai rien insisté, enfin, j’ai pas demandé à inverser les chambres. Mais ça me semble une bonne idée, surtout si tu ne sens pas vraiment de différence… il faisait bon dans la tienne, c’est ça ? Dans ce cas, j’vais prendre mes affaires, au cas où !

Lance haussa un sourcil, mais ne répliqua pas. Il la regarda récupérer son sac, puis ses deux couettes qu’elle porta à bout de bras. Mais ce qu’il remarqua surtout était ses fréquents regards méfiants, très brefs mais qui n’échappèrent pas à la vigilance du Dresseur. Ce dernier plissa les yeux d’un air suspicieux, mais n’en fit rien. Lorsque Bonnie quitta la pièce en compagnie de son Grotichon, il lui emboîta le pas afin de récupérer son propre sac ainsi que sa ceinture comportant toutes ses Poké Balls. Une fois récupérés, il se tourna une dernière fois vers l’Exploratrice.

▬ Si tu es bien installée, alors à demain.

▬ À demain, répondit-elle avec un petit signe de la main.

Le Maître Pokémon quitta de nouveau la pièce et retourna dans la chambre de Bonnie, désormais sienne. Celle-ci était en tout point identique à la sienne, à la différence qu’elle était parfaitement symétrique. Il déposa son sac et sa ceinture sur la table de chevet et prit place dans le lit, dont le matelas était marqué par de nombreux plis provoqués par son précédent occupant. Il poussa de nouveau un profond soupir et enfouit son visage dans ses mains, complètement éreinté. Une nuit blanche se dessinait plus que jamais dans son esprit…

Quelques minutes plus tard, alors qu’il était sur le point de faire une nouvelle tentative de sommeil, des coups résonnèrent une énième fois et lui firent se passer une main sur le visage de dépit. Cette fois-ci cependant, il n’eut pas le temps de réagir, la porte s’ouvrant d’elle-même pour révéler Bonnie et son Grotichon qui l’observèrent depuis le seuil.

▬ En fait, non. Ta chambre, c’est pas possible, c’est une vraie fournaise !

La bouche entrouverte d’incrédulité, Lance lança un regard noir à Bonnie.

▬ Tu as essayé de te débarrasser de ta masse de pulls et de couettes ? demanda-t-il d’un ton irrité.

▬ Même. Il fait trop chaud. Sinon, je ne serais pas là, répliqua-t-elle, la mine renfrognée.

À cran, Lance hocha la tête, se leva et reprit ses affaires sans ménagement.

▬ D’accord, d’accord, j’ai compris ! J’y retourne !

Son sac et sa ceinture sous le bras, il passa en trombe devant Bonnie avant de s’arrêter quelques pas plus loin. Il jeta alors un œil derrière son épaule. La jeune femme n’avait pas bougé.

▬ Eh bien, qu’est-ce que tu attends ?

Pour toute réponse, elle lui lança un regard en biais, avant de fixer de nouveau sa chambre sans ciller. Étrangement, elle se mit également à scruter les environs, et plus particulièrement l’entrée du couloir dans lequel ils se trouvaient.

C’était donc ça. Voilà qui donnait tout son sens à son insupportable cinéma. Dos à Bonnie, Lance baissa la tête et inspira profondément. Il pouvait dire définitivement adieu à sa nuit…

▬ Tu sais quoi ? Tu as raison. Il fait bien trop chaud dans ma chambre. Je crois plutôt que je vais dormir dans la tienne. Ça ne te dérange pas ?

La jeune femme releva tout d’un coup la tête vers Lance. Son visage s’était soudainement illuminé et exprimait un profond soulagement. Mais bien vite, la policière reprit contenance et s’éclaircit la gorge tout en fronçant légèrement les sourcils.

▬ Non, non, bien sûr que non ! Et puis au pire, s’il fait trop froid, on aura Grotichon pour réchauffer la pièce, répondit-elle en se mordant la lèvre.

Cette fois, elle pénétra dans la chambre sans la moindre hésitation, laissant Lance seul dans l’obscurité du couloir. Quel drôle de phénomène… sans plus attendre, le Dresseur la rejoignit et ferma la porte derrière lui.


codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 22
Messages : 318
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 600 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Dim 4 Mar 2018 - 19:54



Contre-coup
Je me sens tellement soulagée. Sans m’en rendre compte, c’était ça qui me tracassait depuis tout à l’heure. Je n’arrivais pas à tenir en place. Dès que je me retrouvais seule dans la chambre, j’étais prise de tremblement, même en étant sous la couette. Je me disais que c’était le froid, que ca ne pouvait venir que de ça au vue de la saison. Alors j’ai été voir Lance. Au départ, c’était pour un pull ,puis une couette et ainsi de suite. Mais au final, ca n’avait rien à voir avec tout ça.

Me retrouver seule, dans une chambre me terrifiait à cet instant-là. Des images de cet apres midi me revenait en tête alors que je me trouvais sur le seuil de la porte. Je ne m’en suis pas rendu compte mais … Je crois que ca m’a marqué plus que prévu. Jusqu’à maintenant, ca allait. Néanmoins, devoir passer des heures seule … Non. Je ne pouvais pas.

Et par chance, je crois que Lance l’a compris. Enfin, je crois.  J’en sais rien. Mais je suis vraiment soulagée qu’il vienne passer la nuit dans ma chambre.

- Je te laisse mon lit si tu veux ! J’ai plein de couettes du coup, ca va aller et je prendrai mon sac de couchage pour le sol.

Je peux même dormir debout ou assise au sol contre le mur, je m’en fiche, ca n’a pas vraiment d’importance. De toute façon, je ne sais même pas si j’arriverai à dormir cette nuit. Si je comprend bien, je suis en train de ressentir le contre-coup. Décidemment, c’est à retardement que ca se passe chez moi. GE-NIAL.

Mais Lance secoue immédiatement la tête.

▬ Non. Tu gardes ton lit. Et puis, c’est moi qui ai décidé de m’immiscer, c’est de ma faute si je n’arrive pas à supporter la chaleur de ma chambre.

Je ne peux m'empêcher de le regarder, un air quelque peu étonné sur le visage. Cependant, lui m’observe étrangement et fronce les sourcils, en fixant un point précis. Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?

▬ Ta joue. Elle n’a vraiment pas bonne mine.

Par réflexe, je porte la main à ma joue .. S’ensuit rapidement une belle grimace de ma part au contact de ma peau. Bordel, il ne m’a pas raté !

- Ouais, il n’y ait pas allé de main morte. Mais ca va, juste un hématome.
 

Je n’ai pas l’air de le convaincre .. Il continue de me fixer pendant un moment avant de se lever subitement et de s’approcher de la porte de la chambre. Quoi ? Il va partir ? J’esquisse un pas en avant, mais il me coupe dans mon élan.

▬ Je reviens dans une minute. dit-il en ouvrant la porte et en partant.

Mais où est-ce qu’il va ? Je regarde tout autour de moi. Je sens la peur qui commence à me gagner rapidement .. Je me trouve tout bonnement ridicule. C’EST ridicule. Bonnie, soit rationnelle, réfléchis … Je suis dans un Centre Pokémon, je ne suis plus seule au beau milieu de nul part. Le type qui me poursuivait n’est plus là, ayant été mis dans un très sale état par Lance. Personne n’aurait la sagesse d’esprit pour recommencer aussi rapidement .. Pas en sachant qu’un homme tel que Lance et sa folie furieuse sont dans le coin. Donc relax Bonnie .. Relax …

Doucement, je m’asseois sur le bord du lit, fixant avec intensité la porte de la chambre. Ca ne sert à rien que je m’allonge et que je tente de dormir maintenant, je n’arriverai même pas à essayer ! Du moins, pas tant qu’il n’est pas là …

Bordel, Lance ...Qu’est-ce que tu fais ?! Plus les minutes passent, plus je recule au fond du lit, allant jusqu’à me coller contre le mur, les genoux contre la poitrine et la plus grande des couettes me recouvrant presque totalement. Je sais pas pourquoi, ca me rassure un peu. Mais vraiment un peu, comme lorsqu’on me racontait des histoires de Pokémon Spectres qui venaient nous hanter pour nous aspirer nos rêves afin qu’on fassent des cauchemars … Petite, j’avais affreusement de mal à dormir à cause de ça.

Une dizaine de minutes s’est écoulées avant que la porte ne s’ouvre pour faire entrer Lance. Mon coeur fait un bond dans ma poitrine mais je suis bien vite rassurée en voyant que c’est vraiment lui. Mes yeux se focalisent immédiatement sur ses mains. Il tient une grosse poche de glace ainsi qu’une compresse. Mais avant même que je percute leur utilité, il s'assoit à côté de moi, enroule rapidement la poche dans la compresse et l’applique sur ma joue, me faisant violemment sursauter.

- AIE ! Mais ca va pas ?! Ca fait maaal ! Préviens quand tu fais ca au moins, histoire que je m’y prépare !

▬ Tais-toi, et ne bouge pas.

Non mais pour qui il se prend celui-là ?! Je le fusille intensément du regard. Mais, je me laisse tout de même faire, esquissant - sans le vouloir- un mouvement de recul lorsqu’il réitère son geste. Je grimace encore une fois …Surtout en sentant le froid envahir ma joue. Là, j’vais vraiment pouvoir dire que je gèle. Cependant, je dois avouer que ca fait du bien.

Je ne sais pas trop quoi dire. Je déteste ce silence. Et puis, Lance ne me regarde pas vraiment. Il semble dans ses pensées et fixe d’un air distrait la poche de glace qu’il applique toujours sur ma joue. D’ailleurs, je ne sens plus de douleur. Ni même ma joue, je ne la sens plus du tout. Cependant, au bout d’un moment, il prend la parole :

▬ Une chance qu’on ne soit pas restés dans ma chambre. La glace aurait déjà fondu.

Un sourire en coin apparait sur mes lèvres.

- C’est vrai, ca aurait été dommage. Surtout que ca me soulage bien, je ne sens absolument plus rien. Douleur et joue comprises.

Le silence s’installe de nouveau. Il n’a pas saisit ma tentative de détendre un peu l’atmosphère je crois … Pourtant, ca nous ferait du bien je pense. Après un long moment, Lance retire la poche de glace et examine attentivement l’état de ma joue.

▬ Ça a un peu dégonflé, constate-t-il avant de réappliquer la poche de glace.

Il prend ensuite ma main dans la sienne et la pose sur la poche de glace tout en retirant la sienne.

▬ Maintiens la pression.

Je hoche la tête silencieusement et m’exécute tandis que je le regarde se lever puis se diriger vers son sac qu’il ouvre pour retirer un sac de couchage et de le déplier au sol. Tout d’un coup, je me sens un peu coupable de lui “imposer” ça -même si c’est lui qui l’a décidé-. Mais connaissant un tantinet la bête, ca ne sert à rien que j’insiste pour lui filer mon lit, sinon il risque de sortir les crocs.

Il s’allonge et je le vois regarder le plafond en silence, clignant régulièrement des yeux. Mon petit doigt me dit qu’il ne semble pas encore décidé à s’endormir tout de suite … Moi non plus d’ailleurs. Cependant, il serait peut-etre temps que j’essaye. De ce fait, j’étend lentement mes jambes sous la couette et m’installe bien plus confortablement, posant la poche de glace contre l’oreiller afin de l’avoir contre ma joue.

- Bonne nuit, Lance.

Je reste sans réponse de sa part, je pense qu’il doit tenter de s’endormir à son tour. Je devrai en faire autant.




avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 24
Messages : 615
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 12 000
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Lun 5 Mar 2018 - 21:29



❝ Sleepless Night




Il se débattait furieusement. Mais l’emprise de son agresseur était trop forte. Immobilisé au sol, il leva la tête et aperçut une autre silhouette devant lui, elle aussi aux prises avec une seconde forme. La première personne tomba et poussa un hurlement déchirant. Ses longs cheveux blonds s’éparpillèrent élégamment à ses côtés. Lance se débattit de plus belle, sans succès. Il croisa alors le regard de la jeune femme, dont le visage était marqué par de nombreuses et profondes entailles. Elle tendit faiblement une main vers lui, semblant appeler à l’aide.

L’homme aux cheveux d’argent batailla férocement avec son propre geôlier, qui maintenait fermement ses mains dans son dos. Ses yeux s’écarquillèrent sous l’effet de la rage, la folie le gagnait. C’était maintenant ou jamais, il devait se débarrasser de lui avant qu’il ne soit trop tard.

▬ LÂCHE-MOI ! JE VAIS TE TUER, JE VAIS TE TUER !

Mais il ne parvenait toujours pas à se libérer, qu’importe les efforts qu’il y mettait. Ses poignets le brûlaient à force de les tordre en tous sens dans l’espoir de trouver une faille. La main de la jeune femme n’était qu’à quelques centimètres devant lui, il pouvait encore réussir à l’attraper… en vain. Il ne put alors s’empêcher de lâcher un sanglot à la fois furieux et désespéré.

▬ J’y arrive pas, j’y arrive pas !

C’était sa faute. Entièrement sa faute. S’il avait été plus fort, il aurait pu… il aurait pu…

L’homme qui le maintenant le retourna brutalement et le força à lui faire face. Lorsque Lance le vit, sa colère se transforma en expression d’horreur.

▬ V-vous… ? Non…

Le Professeur Namba souriait de toutes ses dents. Une seringue à la main, il s’apprêtait à lui injecter la substance qu’elle contenait…

▬ Non… non… NON !

Lance ouvrit brusquement les yeux et se redressa en poussant un bruit de suffocation. Il se pencha sur sa couchette pour atténuer le volume sonore de sa violente toux, puis essaya tant bien que mal de se relever en tâtonnant le sol. De l’eau. Il avait besoin d’eau.

Il entra dans la salle de bain en longeant les murs, sans allumer la lumière, enclencha le débit d’eau du robinet et avala quelques gorgées avant de passer la tête sous le jet. Il secoua sa longue crinière argentée et haleta, reprenant peu à peu ses esprits. Il ferma les yeux et respira profondément à plusieurs reprises jusqu’à ce que son rythme cardiaque reprenne une cadence normale.

Une fois calmé, il retourna dans la chambre et jeta un œil à l’unique lit de la pièce, dans lequel une silhouette se dessinait dans l’obscurité. Il s’en approcha discrètement et observa silencieusement la jeune femme profondément endormie. Sa position laissait à désirer ; l’un de ses bras pendait du lit et sa couverture avait été repoussée en boule à ses pieds, sans doute à force de remuer dans tous les sens.

Lance baissa la tête et poussa un nouveau soupir, presque soulagé. Bien sûr que ce n’était qu’un mauvais rêve, à quoi s’était-il attendu ? Il ne quitta pas Bonnie des yeux, détaillant les traits de son visage. Elle semblait étrangement paisible durant la nuit, si bien qu’il était difficile d’imaginer qu’elle pouvait être une véritable peste.

Sans vraiment réfléchir, il s’approcha d’elle et se saisit de la couette coincée entre ses pieds, la déplia et la remonta jusqu’aux épaules de la jeune femme. Il la contempla durant quelques instants encore, avant que son regard ne soit attiré par sa main qui dépassait toujours du lit. Il hésita un instant, mais finit par tendre lentement sa main vers la sienne, sans avoir la moindre idée de ce qu’il faisait. Il l’effleura de ses doigts et sentit sa fraîcheur contre sa peau.

Mais aussitôt, Bonnie secoua la main, inconsciemment gênée par ce soudain contact. Craignant d’abord de l’avoir réveillée, Lance retint brièvement sa respiration et recula de quelques pas, plongeant dans l’ombre de la pièce alors éclairée par un croissant de lune. Ses deux yeux scintillaient comme des saphirs dans la pénombre. Il lança un dernier regard à l’Exploratrice, avant de retourner s’installer sur sa couchette, légèrement hagard.

Mais il n’était pas fatigué, et il n’avait aucune envie de se rendormir, d’autant plus que l’aube allait de toute façon bientôt se lever. Il devait donc trouver un moyen de s’occuper jusque-là… mais comment ?

Il leva la tête et aperçut son sac non loin devant lui. Il tendit le bras et parvint à le tirer par la sangle pour le ramener jusqu’à lui, puis l’ouvrit le plus silencieusement possible. Il dénicha rapidement sa lampe torche qu’il alluma et dirigea le faisceau à l’intérieur de sa sacoche avant d’en fouiller le contenu. Mais à vrai dire, sans vraiment en avoir pris conscience, il savait déjà ce qu’il recherchait…

Quelques instants plus tard, il en extirpa un journal d’apparence sobre qu’il retourna entre ses mains. Il l’ouvrit à la page bloquée par un stylo qu’il avait volontairement placé à cet endroit, et passa une main sur la feuille de papier blanche pour en sentir la texture.

Il coinça la lampe torche entre ses dents et s’empara du stylo qu’il leva au-dessus du carnet. Après un dernier regard lancé à Bonnie pour s’assurer qu’elle dormait bien, il débuta son ouvrage.


codage  par keylha sur sweet swirl




avatar
Bonnie ChesterAgent - Exploratrice
Infos de base Age du personnage : 22
Messages : 318
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 2 600 p$
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Lun 5 Mar 2018 - 22:07



Contre-coup
Je me réveille doucement d’une nuit qui m’a paru à la fois longue, mais courte. J’ouvre doucement un oeil, puis le second et j’observe silencieusement, sans bouger ce qui m’entoure. L’espace d’un instant je ne sais plus vraiment où je suis. En tout cas, une chose est sûre : je ne suis pas dehors, c’est déjà ça. J’entend un bruit aussi. C’est vraiment leger et ca semble près … J’écarquille les yeux en voyant un silhouette allongée au sol avant de vite me remémorer ce qu’il s’est passé hier. L’agression, Lance, l’arrivée au centre et au final, le moment juste avant de s’endormir … Je me demande s’il a pu trouver le sommeil. En tout cas, il est déjà éveillé et il semble en train d’écrire … Je me demande ce qu’il …

Mais tout d’un coup, je ne peux m'empêcher de bailler bruyamment à m’en décrocher la mâchoire, défiant pour ainsi dire n’importe quel Nosferalto d’ouvrir la bouche encore plus grand que la mienne. Sans attendre, j’ai le réflexe de mettre mon avant bras devant ma bouche afin de tenter d’en atténuer le bruit mais … Peine perdu.

J’entend Lance s’activer et du coin de l’oeil, je le vois enfouir ses écrits dans son sac de couchage et autre chose dans son dos. Normalement, je serai curieuse, mais là … Dès le réveil … Non. Je verrai ça plus tard. Si je m’en souviens. Je tourne la tête vers lui, il me fixe avec de grands yeux, sans rien dire. Un peu comme mes Pokémon, dès que je me réveille afin que je les nourrisse. Et oui, ils ont bien compris que ca ne servait à rien de me sauter dès le réveil, je n’irai pas plus vite.

- Bien dormi ? dis-je d’une voix un peu ensommeillée, le timbre légèrement cassée.

▬ Bien sûr, parfaitement bien. Pourquoi j’aurais mal dormi ? répondit-il du tac au tac.

Un peu trop du tac au tac même.

- Parce que t’as dormi sur le sol et que t’es déjà réveillé. Depuis longtemps d’ailleurs ? T’aurais dû me réveiller aussi, ca t’aurais éviter d’attendre.

Je ne sais même pas quelle heure il est.

Et en plus, j’ai faim. Mais vraiment faim … Je sens mon ventre grogner sans vergogne … Avec ce qu’il s’est passé hier, je n’ai rien mangé, ni même Lance je crois. D’ailleurs, il se contente de hausser les épaules, avant d’ajouter :

▬ Peu importe. Tu devrais te préparer, on a du pain sur la planche aujourd’hui.

- Ah bon ? dis-je incrédule, tentant de me souvenir d’un éventuel programme de prévu.

Il hausse cette fois-ci un sourcil.

▬ Souviens-toi, tu m’as appelé pour voir l’étendue de tes progrès.

- Ooooh, oui ! Exact. Exact. Exact …

C’est vraiment nécessaire ? J’veux dire, avec ce qu’il s’est passé hier, je me sens totalement naze. Pire qu’une débutante. Je me suis faite avoir comme une bleue.

D’un grand geste de la main, j’envoie valser ma couette et je balance mes jambes hors du lit pour me lever presque en un bond.

Grossière erreur.

Ca tourne.

Bordel, qu’est ce qu’il y a encore ? Je me rassois aussitôt sur le lit, pile au moment où mon ventre émet un gargouillement à en faire réveiller un Ronflex.

-Oui, bah, on va aller manger avant je crois. Sinon je serai pas mesure de te montrer quoique ce soit ! Et je pari que t’as faim aussi !

Cette fois, je me relève plus lentement, ca va mieux.

Lance me regarde d’un air quelque peu suspicieux, comme s’il était à l’affût du moindre  mouvement étrange que je ferai, du moindre signe de faiblesse. Je le fusille du regard. Je ne suis pas en miette non plus, ca va ! Comme si j’allais m’effondrer, tssss.

▬ Hmpf, très bien. Vas-y, je te rejoins.

-D’accord. Je te garde un truc ? demandais-je en prenant la direction de la porte.

Je prendrai une bonne douche à mon retour. Je meurs tellement de faim ...

Lance hoche simplement la tête, comme à l’accoutumée.

▬ Pas besoin, je serai juste derrière toi.

Bon, très bien. Sans attendre, je me retrouve dans le couloir et je marche rapidement vers le Hall du Centre. J’espère qu’il reste encore de quoi manger. Quitte à devoir payer, pour une fois, je m’en fiche, j’ai tellement faim ! Je pourrai manger toute une réserve de nourriture à moi seule tout en étant capable de demander un supplément de dessert à la fin !

Une fois dans le hall, je ne peux m'empêcher de me stopper net, tout d’un coup. Il y a du monde. Beaucoup de monde. Mes yeux s’attardent sur chaque visage, principalement vers ceux qui m’observent. Pourquoi je ne me sens pas à l’aise tout d’un coup ? C’est presque oppressant, angoissant.

Ne panique pas Bonnie, ne panique pas … Mais, sans m’en rendre compte, j’esquisse déjà un pas en arrière ..

C’est pas vrai ! Je ne vais pas commencer à avoir peur quand même ! Je me maudis intérieurement, me collant plusieurs gifles mentalement afin de me réveiller, de tenter de me faire reprendre un semblant d’esprit. Je dois être rationnelle, comme cette nuit … Qui serait assez idiot pour m’attaquer ici hein ? Hein ? Personne, non !? Instinctivement, je porte ma main à ma ceinture. Mes Pokeballs sont là et donc mes Pokémon aussi … Ca va aller. Je reprend une profonde inspiration et je file m’installer à une table, de préférence, à l’opposée des baies vitrées.

Durant de longues secondes je reste seule, tout en fixant presque d’un air désespéré le couloir qui mène aux chambres. Finalement, Lance se montre enfin et pénètre dans le hall. D’un coup, tout l’atmosphère semble changer. Un silence pesant se fait sentir, vite suivis de cris en tout genre me faisant totalement me tendre sur la banquette. Qu’est-ce qu’il se passe encore ?!

Les trois quarts des personnes présentes regardent en direction de Lance, certains ont la bouche grande ouverte, d’autres comme un groupe de filles non loin de moi semblent trépigner sur place, se balançant d’un pied à l’autre tout en poussant des cris hystériques à m’en donner des frissons d’horreur. Mais c’est quoi ce bordel à la fin ? Je jette un oeil intrigué à Lance et croise son regard. Il semble totalement indifférent à ce qu’il se passe .. A cette soudaine attention apparemment dirigée vers lui. Soudain, ca me frappe .. Mais bien sûr. C’est parce qu’il est Maître Pokémon. J’en oublie souvent son statut, du moins .. Dans ces moments-là, et surtout le côté “célèbre”. En attendant, Lance se contente de se faufiler entre les gens et vint s’installer face à moi. Je le regarde, suspicieuse, avant de balayer la pièce du regard.

-C’est vraiment après toi qu’ils en ont …

Ma voix est basse, presque .. intimidée en quelque sorte. Tout ces regards sur nous ne m’enchante pas, ni ne me mette à l’aise .. Lance persiste à me fixer avec insistance. Comme s’il me jaugeait en quelques sortes ou peut-être bien qu’il essaye ou qu’il ressent mon .. stress. J’en sais rien.

▬ N’y prête pas attention. Ça leur passera. dit-il en tournant la tête vers la télébision accrochée au mur et de regarder ce qu’elle montre d’un air désinteressé.

- Mouais, si tu le dis.

Mais je me sens aussi tendu qu’un arc. Sans compter que les cris des groupies en folie derrière nous commencent sérieusement à m’agacer. Plus ca va, plus elles montent dans les aigus. Bientôt, elles vont maîtriser l’attaque Grincement et on aura tout gagner. Tout ca parce qu’on n’a pas fait “attention” à elles. Tsss.

Et puis, j’ai faim. Ca joue sur mon humeur ce détail-là ! Par chance, au même moment, Leveinard passe à côté de nous avec un charriot plein de victuaille sûrement pour le buffet du fond.

-Leveinard, attends !

Le Pokémon s’arrête pile devant notre table.

- On peut se servir sur ton charriot ? Je meurs de faim !

Leveinard hoche doucement la tête, toujours aussi serviable comme la plupart de ses congénères. Ce fut donc avec gourmandise que la table fut pleine de viennoiseries, de fruits, de lait, et de plusieurs autres gourmandises à se mettre sous la dent.

-Bon appetit ! m’exclamais-je en mordant avec délice dans une brioche fourrée au chocolat.

Pour toute réponse, le Maitre Pokémon se contente seulement de prendre un croissant et de le déguster lentement. Enfin .. Lentement, disons plutôt “normalement”. A dire vrai, je le vois hein ..Je le vois m’observer avec un air totalement blasée tandis que je dévore ma deuxième brioche et que je saisis un alléchant morceau de gateau au chocolat aux pépites de chocolat et enrobé de chocolat. Il n’y a rien de mieux pour remonter le moral que de se faire plaisir ainsi !

Cependant, je suis bien vite interrompu dans ma dégustation par une jeune fille qui s’approche timidement de notre table. Je jette un oeil derrière elle et je vois que d’autres attendent un peu plus loin derrière elle, comme si elles attendaient de voir comment celle partie en éclaireur allait se débrouiller. C’est … presque pitoyable je dirai. Mon attention se reporte sur la jeune fille. Elle tient entre ses mains un cahier ainsi qu’un stylo rose sur lequel trône au bout un petit pompon qui ferait -je pense- pâlir de jalousie Plum. Cependant, je remarque qu’elle tremble légèrement tandis qu’elle dépose le tout sur table près de Lance. Sans dire un mot, j’observe la scène, surtout Lance, tout en dégustant ma gourmandise.

▬ S-salut Lance, tu p-pourrais m’écrire une dédicace et me la signer ? P-pour Lisa, s’il te plaît.

A quoi ca sert au juste ? Oui, à quoi ca sert de se faire “dédicacer” un vulgaire bout de papier ? C’est bien un truc que je ne comprend pas. Je hausse un sourcil, curieuse, attendant la réaction de celui qui me fait face. Je me demande comment il va réagir … Est-ce que j’ouvre les paris ? Il va refuser ? Accepter ? L’ignorer ? Hmmm, dur choix.

Lance jette un regard sceptique au cahier de la jeune fille. Une bonne vingtaine de secondes s’écoule avant qu’il ne se décide enfin à prendre le stylo qu’elle lui tend. Il griffonne quelques mots à la va-vite - quoi donc ?- signe et tend le carnet à sa propriétaire, qui paraît d’un coup surexcitée. Ben voyons … Il a juste écrit dans ton carnet, il ne t’a pas montrer mille et un lieux non plus. Mais alors qu’elle s’apprête à le reprendre, il ne lui cède pas de suite, gardant une main sur le cahier. Je ne peux m'empêcher de hausser un sourcil, étonnée de sa réaction. Qu’est-ce qu’il fout encore ? Il regarde longuement la fille puis, il prend la parole.

▬ Retiens bien ces mots.

Oh. Ma curiosité est touchée de plein fouet. Mes yeux vont de Lance à la fille, encore, encore et encore. Qu’est ce qu’il lui a écrit au juste ? Discrètement, je me penche lentement vers sa groupie, tentant d'apercevoir son carnet et pourquoi pas, la fameuse feuille où il a marqué les mots.. Mais, bien sûr, il est fermé et je fais ça pour rien. Bon sang ! Je ne le quitte pas du regard tout en mordant rageusement dans une nouvelle tranche de brioche. Derrière nous, le troupeau de groupies poussent des cris toujours plus stridents qui me hérissent encore plus le poils. En plus d’être vraiment insupportable, elles jettent toute l’attention sur nous ! Comme si on en avait besoin !

Je vois Lance regarder à nouveau les groupies en folies sans rien dire, puis détourner le regard sur notre table encore bien garnie de viennoiseries en tout genre. Pourtant, je suis certaine d’en avoir mangé une bonne quantité … Mais ce n’est pas un problème en soit, il me reste encore largement assez de place dans mon estomac pour réduire leur nombre sans difficulté. Cependant, Lance repousse son assiette et me lance un léger signe de tête.

▬ Dès que tu as fini, on y va.

Quoi ? Déjà ? On a à peine eut le temps de se poser pour manger tranquillement ! Je fusille le groupe de filles du regard avant d’embarquer une bonne quantité de victuailles dans les bras devant un Lance, quelques peu .. perplexe, mais il ne rajoute pas un mot. Tant mieux.

- On peut y aller ! Je sais pas toi, mais moi elles me saoulent ! dis-je sans la moindre gêne qu’elles ne m’entendent.

Il ne relève pas non plus mon agacement absolument pas dissimulés face aux groupies qui ne le quittent pas du regard. Sans attendre davantage, il se lève et se dirige vers la sortie.

Et tout comme les Heliatroncs qui suivent le soleil, les filles se tournent à l’unisson vers Lance, suivant presque chacun de ses mouvements. Je trouve ça franchement désolant.

▬ Alors allons-y.

Je me contente de hocher la tête et de le suivre rapidement à l’extérieur.

- Bon, on va où du coup ?

Lance jette un coup d’œil distrait aux ruelles environnantes avant de répondre.

▬ Nous pourrions retourner sur la Route 8. Cela me permettra déjà de voir ce que tes Pokémon valent avant de passer à autre chose si nécessaire.

La route 08 .. Tout d’un coup, mon coeur se resserre dans ma poitrine. Non, je dois me calmer, ca ira. Après ce que lance lui a fait, il ne devrait plus être là-bas …

Pour toute réponse, je hoche de nouveau la tête, mais .. J’appréhende tout de même. De toute facon, je n’y vais pas seule et il est hors de question que je refasse la même erreur une deuxième fois. De ce fait, je presse le pas, prenant la tête de la marche tout en sortant un à un chacun de mes Pokémon. Pour être sûre.

▬ Ne t’en fais pas. Tant que tu es avec moi, tu n’as rien à craindre.

Je me retourne aussitôt vers lui et croise son regard. Il semble sérieux, extrêmement sérieux. C’est parce que je n’ai rien dis c’est ca ? Il a compris que je n’étais pas à l’aise à l’idée de retourner sur cette route ? Il est fort, très fort. Son visage s’est durcit légèrement, je peux y voir sa détermination … C’est rassurant. Je lui souris doucement et reprend la route. Ca devrait aller. Ca va aller.




avatar
Lance StormDresseur
Infos de base Masculin Age du personnage : 24
Messages : 615
Localisation : Centrale
Fiche RPG
Feuille de personnage
Pokédollars: 12 000
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  Lun 5 Mar 2018 - 22:20



❝ Sleepless Night




D'un pas assuré, Lance mena la troupe en direction de la Route 8. Il n'avait jamais autant pensé les paroles qu'il venait de prononcer. Il ne laisserait plus jamais arriver quoi que ce soit à Bonnie. Il l’avait pris pleinement conscience lors de la précédente nuit. Elle était comme lui. Traquée, menacée. Mais à sa différence, elle ne possédait pas autant de moyens et de connaissances que lui à son époque pour se défendre, pour survivre.

Dans le cas de Lance, personne ne l’avait jamais aidé durant cette sombre période. Sa rancœur contre le monde tirait en partie sa force de ce cruel état des lieux. Mais maintenant qu’il avait trouvé quelqu’un exposé au même danger que lui, il ne pouvait décemment pas ne pas agir. S’il ne faisait rien, cela voudrait simplement dire qu’il ne valait pas mieux que tous ceux qui l’avaient ignoré ; que son sort était peut-être même justifié.

Voilà pourquoi il ne pouvait s’empêcher d’exprimer une intense colère face aux nombreux refus de la jeune femme d’accepter son aide. Car si quelque chose lui arrivait, il ne pourrait alors s’empêcher de penser qu’il aurait pu… non, qu’il aurait dû agir. Et il ne pouvait se permettre d’ajouter un tel fardeau à son existence déjà bien chargée. C’était comme si la vie lui offrait l’opportunité de se sauver lui-même une seconde fois. Cette chance ne se reproduirait pas deux fois. Il devait la saisir.

Et puis… il y avait peut-être une autre raison expliquant son étrange comportement avec Bonnie. Cependant, il ne semblait pas encore l’avoir entièrement déchiffrée. Durant la nuit, il avait exposé différentes pistes dans son journal, rangé au fond de son sac. En les mettant bout à bout, peut-être parviendrait-il à trouver une réponse à cette énigme…


codage  par keylha sur sweet swirl




Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG
MessageSujet: Re: [PV + Lance Storm] Contre-coup  

[PV + Lance Storm] Contre-coup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Video de la NHL contre les coups à la tête
» Combien ont coûté à Haiti les deux coups d'état contre Aristide ?
» Coup d’État en Clé de Sol
» Une tentative de Coup d'état?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rising World :: Kantô
 :: Céladopole :: Centre Pokémon
-